Éditer le fichiers HOSTS sur MacOSX et Windows

Le fichier HOSTS est l'équivalent d'une mini-base de donnée DNS contenant les informations pour retrouver les adresses IP en fonction des noms de domaines.

Editer son fichier HOSTS sous MacOSX

Console Terminal MacOSX édition du fichier HOSTS

Sous MacOSX, il faut ouvrir une console Terminal.

Pour pouvoir éditer le fichier hosts, dans la console, il faut lancer la commande :
sudo pico /etc/hosts
(il faut avoir le mot de passe de l'administrateur local de votre Mac).

Entrez les lignes désirées, sauvez vos modifications via le raccourcis clavier CTRL+O et enfin fermez la console avec CTRL+X

Editer son fichier HOSTS sous MS Windows

Sous Windows, c'est assez facile de trouver le fichier et de le modifier.

Sous MS Windows, ce fichier se trouve dans le répertoire: C:\WINDOWS\system32\drivers\etc\ où il suffit d'ouvrir le fichier HOSTS (qui n'a pas d'extension) avec un éditeur de texte et de rajouter adresses ip et nom de domaine, de sauver ce fichier et eventuellement redémarrer son navigateur.

Astuce : Le raccourcis d'édition du fichier HOSTS

On peut éditer très facilement le fichier HOSTS sur Windows en créant simplement un raccourcis spécifique.

Ce raccourcis aura comme target :
"C:\Program Files\Windows NT\Accessories\wordpad.exe" C:\WINDOWS\SYSTEM32\DRIVERS\etc\HOSTS

Et devra démarrer dans le répertoire :
C:\%SystemRoot%\SYSTEM32\DRIVERS\ETC

En savoir plus :

Nouveau site pour Emakina

Le nouveau site d'Emakina est en ligne depuis vendredi soir (20 avril 2007).

Il est encore en phase de débogage-peaufinement. (En bêta comme dit le logo).

Vous en pensez quoi ?

Globalement, je le trouve mieux que l'ancien point de vue graphique, je trouve qu'il manque vraiment de contraste entre les couleurs de texte et de fond et que la(les) navigation(s) sont un peu confuses. Les vidéos sont pas mal mais elles rament sur des vieux ordis.

Mais, ce n'est que mon avis.

[edit]: j'oublie de signaler que je figure dans le site pour ceux qui ne me connaitraient pas. Photo prise par XVIII et retouchée par AFO (pour les crédits)

[edit2]: Je viens de rajouter des captures d'écran de l'ancien et du nouveau site Emakina sur mon compte Flickr:

CSS: Pseudo classes sur Internet Explorer

Grâce aux expressions CSS d'Internet Explorer, il y a moyen de simuler les pseudo-classes qui ne sont pas supportées par IE6.

Les expressions CSS d'Internet Explorer

En effet, les expressions CSS (apparues avec IE5) permettent de calculer dynamiquement (via JScript) les différentes propriétés stylistiques.

On attribue une valeur calculée par JScript à une propriété CSS d'un élément html. Les différents objets du DOM sont supportés

#centeredDiv {
	position:absolute;
	left:
		expression(
			(document.body.clientWidth/2)-
			(this.offsetWidth/2)
		);
	top:
		expression(
			(document.body.clientHeight/2)-
			(this.offsetWidth/2)
		);
}

Sur Internet Explorer, cet exemple positionnerait l'élément ayant un id centeredDiv au centre de la page en le positionnant à la différence de la moitié hauteur de la page (document.body.clientHeight/2) et de la moitié de sa hauteur (this.offsetWidth/2). Notez que this représente l'objet en lui-même.

Lire la suite...

WordPress 2.1.2 mise à jour recommandée

J'ai tout d'abord pensé à un poisson d'avril. Mais c'est encore un peu tôt.

Pour les utilisateurs de WordPress, il est vivement recommandé de faire la mise à jour de WordPress 2.1.1 à la version 2.1.2.

Apparemment, une personne malveillante à modifié les fichiers disponibles au téléchargement de sorte qu'ils puissent être employés pour exécuter du code PHP à votre insu.

Je vous conseille aussi le plugin WordPress PJW WordPress Version Check, que vous pouvez trouver dans ma grosse liste, qui m'a mis la puce à l'oreille

Faites passez le mot :)

Images avec ombre et rotation via flash

Bon, on sait que je n'adore pas le dieu Flash. C'est souvent mal implémenté et donc casse l'accessibilité et l'utilisabilité.

Toutefois, il existe des cas concrets où le flash a des avantages non négligeables.

On connaissait SIFR - qui permet de changer les typos de texte à l'aide de javascript, de css et de flash - ses avantages et ses inconvéniants (sur des grosse pages pleines de titres, le contenu est parfois vraiment long à s'afficher sur un vieux pc).

Dans la même optique, vient d'arriver swfIR pour swf Image Replacement.

Exemple de rendu d'image traitée par swf Image Replacement

Il permet d'ajouter des ombres portées, des bords arrondis et des rotations (choses qu'on ne peut pas faire en css/javascript) à vos images sans devoir passer par votre éditeur d'image favori.

Pour cela, on a juste besoin d'insérer un javascript dans sa page, d'avoir le fichier .swf adéquat dans sa page et d'appeler une fonction javascript qui remplacera votre image par le fichier flash en question.

sir = new swfir();
sir.specify("border-width", "20");
sir.specify("border-color", "#fff");
sir.specify("src", "/swfir.swf");
sir.swap("#example img");

Les méthodes specify définissent les propriétés de l'image et la méthode swap remplace l'élément passé en paramètre (via la méthode DOM document.getElementsBySelector - que je ne connaissais pas)

Je pense qu'on va voir cette méthode fleurir aux quatres coins du web.

Liens relatifs

← Previous PageNext Page →