Gucci 2.0 avec protype et script.aculo.us

Gucci, fabriquant et vendeur de luxe, vient de redesigner son site. Au menu, pas de flash mais l'utilisation des librairies prototype et script.aculo.us.

Accessoires pour chiens sur Gucci.com

Le site tout en largeur est tout en transitions (scroll, apparitions,...), les pages de galerie peuvent être mises en favoris, mon dieu que c'est bien fait.

(bon, être riche et avoir mauvais goût - cf la veste pour toutou)

A voir absolument.

Liens relatifs :

Comments

3 commentaires à “Gucci 2.0 avec protype et script.aculo.us”

  1. 64k - Le blog de Soph et Ced le 23/08/2006 à 11h54.

    Gucci rend Flash complètement hasbeen...

    Quand je dis que faire un site en Flash, en 2006, c'est completement depasse, (presque) personne ne me croit. Heureusement Gucci est la. La marque de luxe vient de lancer son nouveau site. Avant ce genre de realisation utilisait Flash a profusion......

  2. Designus le 15/02/2007 à 18h16.

    "Faire un site en 2006 et 2007 desormais en flash serait dépassé" ...
    Comment peut on dire cela.
    Acceder a Gucci sans Javascript activé ... et hop pas de site.
    Une machine quelque peu depassée et au lieu de fluidité on a des saccades dans les scroll entre autre.
    Je vois tres bien l'interet que peu apporter AJAX a un espace e-commerce par exemple grace à XMLHttpRequest du coté des requetes.

    L'ActionScript a fortement evolué et cela risque d'être encore le cas et beaucoup de chose autour aussi ... tout comme AJAX evolue, progresse ...

    Le travail d'un DA Web est aussi d'eviter la gratuité des effets, du moins j'integre cette reflexion dans mon travail ... car dans le cas de Gucci, je trouve personnellement beaucoup de coquetterie par l'utilisation d'AJAX

  3. Marin le 15/02/2007 à 18h34.

    @Designus : C'est clair que le site Gucci tout en dhtml est vraiment un showcase de programmation. Point de vue technique et graphique c'est du travail léché. Par contre pour ce qui est de l'accessibilité, c'est vraiment zéro. (Ce serait de même si le flash avait été choisi.)

    Je pense que Gucci a réussi néanmoins son coup puisqu'on en parle encore.

    J'espère aussi que les acteurs du marché internet vont être plus mature et employer les techniques (js/flash) à bon escient. Mon exemple préféré étant Google Finance qui profite de l'Ajax pour charger les données et de flash pour afficher des graphes financiers. Et une version light existe aussi pour les navigateurs sans javascript ni css (Lynx). Une référence.

Laissez un commentaire